Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Textes et photos de Serge Capdessus

Du vélo, de la randonnée et de la montagne.

QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.

1ER JOUR. COL D ISPEGUY. 3 COLS.

Le dimanche 9 septembre pour récupérer des excès de la veille, nous montons en voiture au col d'Ispéguy. Il fait très beau, la vue sur les montagnes est aussitôt magnifique. Les gestes sont encore un peu lents mais on arrive à se préparer assez vite. 

Nous prenons la route espagnole et descendons pendant quelques kilomètres. Sur la droite, une piste magnifique en pleine foret, nous tend les bras.. 

QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.
QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.

En suivant cette piste nous atteignons le Lizarlepo 771m (NA. ESP) puis plus loin sur la crête, le Meakako Lepoa 714m (ESP NA). C'est  un parcours magnifique, boisé, dégagé et absolument désert. Mais le temps nous manque et nous nous contentons d'une petite boucle. Nous retrouvons la route et remontons ensemble au Col d'Ispéguy 672m.

 

2EME JOUR. MASSIFS DE LINDUS ET D'IBANETA. 24 COLS.

Je quitte seul le gite de Saint Etienne de Baygorry vers 7h30.  Le ciel est bouché par de gros nuages. La météo a prévu de belles éclaircies. Je roule hardiment et remonte sans problème la forêt d'Hayra par une route goudronnée et déserte. Il pleut doucement et tranquillement. Je mets mon jaune. Danc cette immensité je ne croise que 3 voitures et 2 randonneurs anglais. Toujours sur la route, j'atteins d'abord le col de Teillary 932m puis le col d'Hauzay 965m.

COL DE TEILARY 932m.

COL DE TEILARY 932m.

URTARAYKO  LEPOA 885m.

URTARAYKO LEPOA 885m.

Col de Ataloztiko 1105m

Col de Ataloztiko 1105m

COL DE ALPARRICO 1144m.

COL DE ALPARRICO 1144m.

Je reprends la route toujours aussi brouillardeuse, toujours aussi humide pour traverser d'abord le col de Curatcaytakogaina 1005 m puis atteindre ensuite le col de Burdincurutcheta 1092m. Vu les conditions météos du jour, j'abandonne mon idée de la traversée de la grande crête frontière et file coté Espagne par une piste boueuse. La cartographie espagnole présente à cet endroit encore nombre d'erreurs. Ajouté au brouillard je n'y comprends pas grand chose. Je roule, roule, descends par quelques virages serrés et soudain voila une borde qui sort du brouillard. C'est le collado de Urtarayko 885m. Une brève halte et je fais demi-tour pour remonter la piste presque jusque à la frontière. Je trouve effectivement une nouvelle piste sur ma droite et je la suis sagement. Je franchis une barrière et suis une vague piste avec des balises du GR11. Je traverse ainsi le col de Ataloztiko 1105m puis le col de Urzarketako 1112m puis le col de Aldaparrico 1144m et enfin le col de Mendiaudiko 1158m. J'essaie alors d'insister en franchissant une clôture mais de hautes barres rocheuses toujours dans le brouillard me suggèrent fortement de renoncer. Ce que je fais aussitôt. Je reste bien attentif à ces conditions hostiles, fais demi-tour et retrouve le col de Burdincurutcheta.

COL DE MIZIPIRACHAR 1139m

COL DE MIZIPIRACHAR 1139m

PORT IBANETA 1057m

PORT IBANETA 1057m

Je monte alors au col de Lindus 1169m et prends la piste nord qui file rapidement jusqu'au col de Mirzipiratchareko 1165m puis au col de Mizpirachar 1139m....

Je retrouve aussitôt la route du Lindus et file plein Est. C'est une route goudronnée tout à fait roulante qui me fait passer au col de Gabarbideko Lepoa 1072m (ESP) avant d'arriver au Port de Ibaneta 1056m (ESP). Quelques mots avec un groupe de 4 américains et je continue en prenant la route vers l'Est. Le  brouillard noie toujours tout. Je remonte intégralement cette route en traversant successivement 3 cols et en croisant de très nombreux pèlerins de Saint Jacques. Voici le col de Cisa 1145m puis le col Iralepo 1252m et enfin le col de Lepoeder 1431m (ESP). A ce dernier point la piste bascule maintenant vers le nord et va traverser les hauts plateaux de Saint Jean Pied de Port. Je passe sans le voir au Itzandorenko Lepoa 1317m (ESP) et arrive au Bentartekolepoa 1339m (ESP). Je suis alors prudemment la clôture frontière car le brouillard empêche tout repérage, jusqu'au Bidarraiko Lepoa 1311m (ESP) puis au col d'Arnosteguy 1236m. Là il me suffit de suivre la route goudronnée bien roulante jusqu'au col d'Elhusaro 1152m ou je prends la route vers Arnéguy. Au passage je traverse le col d'Heganzo 1065m puis le col d'Esquitachare 870m. La plongée se prolonge jusqu’à Arnéguy. Le retour final sur Baigorry est long et pénible, mais quelle journée!

COL DE BENTARTE 1339m

COL DE BENTARTE 1339m

3EME JOURNEE. COLS AU DESSUS DE BAIGORRY.

Grand beau temps ce matin. Je file par des petites routes qui montent très fort juste au dessus de la ville. Effort intense qui me permet d'atteindre la crête. Col de Aharza 734m puis après une piste un peu raide voici le col de Leizarce 828m. Je suis le sentier du GR10  pour retrouver la route et arriver au col d'Urdanzia et enfin au Urdiako Lepoa 923m. Une belle descente avec de nombreux vautours sur les rochers me laisse traverser le col de Beharria 700m

QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.
COL DE LEIZARCE 828m.

COL DE LEIZARCE 828m.

COL URDANZIA 872m.

COL URDANZIA 872m.

URDIAKO LEPOA 923m.

URDIAKO LEPOA 923m.

QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.
QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.
COL DE BEHARRIA 700m

COL DE BEHARRIA 700m

Je continue à descendre jusqu'à l'altitude de 420m et remonte aussitôt en suivant des petites routes goudronnées jusqu'au col de Akorraineko 732m. Il fait très beau, très chaud. Je pause pour mon repas de midi et remonte ensuite jusqu'au col de Madarriako 855m. Je découvre alors avec joie une piste sommaire mais bien tracée qui en passant par le col (espagnol) de Bagorriko 913m  me permet d'atteindre le Col d'Ehunzaroy 971m sur la grande crête venant du Lindus. Je suis heureux et soulagé. Je vais ensuite chercher le col de Jokutako Lepoa 1117m après une belle chute glissade et ensuite vers le nord le col de Mehatze 1133m et le collado Bordaco 1165m.

AKORRIENKO LEPOA 732m

AKORRIENKO LEPOA 732m

COL EHUNZAROY 971m

COL EHUNZAROY 971m

PISTE SUIVIE

PISTE SUIVIE

JOKUTAKO LEPOA 1117M

JOKUTAKO LEPOA 1117M

COL DE MEHATZE 1133m

COL DE MEHATZE 1133m

A ce dernier col, j'aperçois de gros nuages noirs qui montent dans le ciel. Vite, je plonge dans la descente pour traverser le Uzkako lepoa. Je discute tout de même avec un paysan basque qui taille ses haies et retrouve Banca après une nouvelle descente incroyable. La fin sur Baygorri est souriante et pluvieuse. 

COL D'IZPEGUY

COL D'IZPEGUY

4 EME JOUR. COLS AU DESSUS D'ISPEGUY.

Je monte rapidement au col d'Ispeguy en 1h environ. L'endroit est silencieux et magnifique. je  prends la piste espagnole mais les tracés sur la carte sont faux. J'arrive tout de même au Odolaleco Lepoa 823m, petit col perdu sur une crête boisée. Puis ensuite la piste s'arrête. Je me heurte à un taillis de fougères beaucoup trop hautes. Je fais demi-tour, reviens au col d'Ispeguy et prends le sentier Français beaucoup plus difficile que je le croyais. J'atteins tout de même le Nekaitzeko Lepoa 814m puis rapidement le col d'Elhorrieta 831m et enfin le Urritzpilotaco Lepoa 875m.

ODOLALECO LEPOA 823m

ODOLALECO LEPOA 823m

QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.
NEKAIZEKO LEPOA 814m

NEKAIZEKO LEPOA 814m

COL ELHORRIETA 831

COL ELHORRIETA 831

URITZPILOTACO LEPOA 875m

URITZPILOTACO LEPOA 875m

Je reprends la route et traverse le sympathique Apialepoa 690m et remonte au Itchauzko Lepoa 1004m par une route très très raide. Grand beau temps je pousse jusqu'au Itchausko Lepoa 968m. J'admire les alentours, très sauvages et je redescends pressé par les nuages orageux qui bourgeonnent.

Depuis la route je me lance alors dans l'ascension du dernier col Apialepoa 647m dont les tuies les fougères m'opposent une belle résistance. Je cours, je cours, arrive au col et redescend et remonte au vélo. Pas de coup de tonnerre. Je trouve ma route de descente et arrive à Banca et Baigorry. L'orage éclate juste quand je pénètre à l'intérieur du gite.  

ITZCHAUSKO LEPOA 1004m

ITZCHAUSKO LEPOA 1004m

ITCHAUZKO LEPOA 968M

ITCHAUZKO LEPOA 968M

QUATRE JOURS DANS LES MONTAGNES DE BAIGORRY. 49 COLS GRAVIS.
APIALEPOA 647m

APIALEPOA 647m

APIALEPOA.

APIALEPOA.

5EME JOUR. RETOUR A LUCHON.

Réveil 4 heures du matin. Le vélo est prêt et dans la nuit, je route jusqu'à Saint Martin d'Arrossa. J'ai un peu de mal à trouver la gare. J'attends le train qui arrive à l'heure et qui me laisse à Bayonne. Quart d'heure plus tard je monte dans le train pour Pau. Trains et gares magnifiques. Je fais un tour dans le centre ville et admire les halles toutes neuves. Je redescends à la gare pour prendre un nouveau train qui me laisse à Montréjeau. Un bus me ramène, vélo compris à Luchon. Demi-journée pour ce trajet. Bravo à la SNCF. 

GARE DE SAINT MARTIN D'ARROSSA.

GARE DE SAINT MARTIN D'ARROSSA.

PAU. PLACE CLEMENCEAU.

PAU. PLACE CLEMENCEAU.

HALLES DE PAU

HALLES DE PAU

GARE DE PAU

GARE DE PAU

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Serge 3364 sur le portail Overblog

Commenter cet article