Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Textes et photos de Serge Capdessus

Du vélo, de la randonnée et de la montagne.

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.

 

 

TEXTE DE BERNARD PEDEBOSCQ 

DIT PENDANT LES OBSÈQUES DE MARIE LE JEUDI 9 MAI 2019

 

 

Bien cher Serge, bien chère Françoise, vos proches, vos amis,

Pierre, Marion, Mathilde, Rémi

 

Que peut-on dire à la disparition d’une amie, votre mère, votre grand-mère ?

Oh ! Une amitié bien discrète, voire une profonde affection qu’on ne s’est jamais avouées par des mots.

Nous avons, Paule ma femme et moi, connu Marie avec Féfé, en stage Francas en 1957. Aux Forges d’Abel, comme instructeurs : lui gai, vif, bavard, l’œil espiègle, elle pondérée et plus discrète. Tous deux militants attachants et sincères. Pour nous, un modèle de couple d’instituteurs équilibré. 

Les Francas ! Une grande famille de militants de la laïcité au service de l’enfance. Ce Mouvements, a pris une place très importante dans sa vie « pas seulement pour les idées qu’ils m’ont apportées dans l’enseignement mais aussi parce qu’ils s’identifient à la période la plus heureuse de ma vie »écrit-elle dans l’ouvrage du cinquantenaire des Francas du département et elle ajoute à propos d’un de ces stages nationaux à Boulouris « le responsable avait présenté un exposé si brillant, si complet sur les facultés et les besoins des enfants que je regrettais de ne pas l’avoir entendu, deux mois plus tôt… pour mon CAP d’institutrice… dont c’était le sujet… j’aurais eu 18 ! » « Fasciné et émerveillé par cette ouverture d’esprit qui nous apprenait à connaître les enfants non comme des élèves, bons ou mauvais, mais comme des êtres humains encore jeunes qui ont besoin de notre aide pour se développer »

Après un temps comme institutrice en poste de jeune à Pau s’occupant des garderies de l’époque, elle a appliqué et mis en œuvre avec son mari, ces principes, consciencieusement, à l’école de Buros où elle passe la quasi-totalité de sa carrière. Serge et Françoise deviendront Francas à leur tour puis enseignants comme leurs deux parents. Quelle fierté pour elle ?

Mais la période la plus heureuse de sa vie se ternit douloureusement. Elle perd son mari dans la force de l’âge, dirige alors le groupe scolaire, anime la cantine, élève seule ses trois enfants et déclare « lorsque je me suis retrouvée seule, je suis revenue chez les Francas comme économe de centres aérés, rôle plus ingrat… puis comme administratrice départementale de ce mouvement et même trésorière adjointe. » Nous allions ensemble aux réunions à Salies, parfois après un détour imprévu par le péage de Peyrehorade, lorsque nos discussions nous entraînaient trop loin et nous faisaient manquer celui de Salies.

Autre drame dans sa vie, c’est la disparition en montagne, au mur d’escalade du Coy, d’Alain encore étudiant. Je la revois alors, un peu rigide, cachant avec pudeur sa sensibilité et sa douleur dans la chambre, devant le corps de son fils, à la fois volubile et sereine nous expliquant cet accident idiot. Comment se résigner, se relever après cela ! Quel courage !

Dès lors, Marie nous a accompagnés parfois, en voyage en Algérie, avec un groupe de la FOL, 15 jours en gîte dans la vallée d’Aure, plus tard au ski à Chamonix, nos deux familles réunies. Je la rencontre un jour au col d’Ayous. Elle me dit : « Je m’attache à suivre Serge en montagne, pour qu’il n’arrive pas d’autres choses à ma famille. »De fait est-ce qu’elle ne souhaite pas aussi, rendre hommage ainsi à son autre fils disparu, au plus près de sa passion ? 

En cordée, Serge, Françoise, Marie, m’ont également entraînés en haut du Vignemale après une nuit au refuge de Brayssellance. Beau souvenir.

Un autre jour, rien d’étonnant si en gare de Bordeaux nous retrouvons par hasard  Marie, très lourdement chargée, avec Serge devenu accompagnateur chevronné, attendant un groupe de jeunes de l'USFEN pour partir ensemble dans l’Himalaya. Rien n’arrête Marie.

Plus tard sa grande maison vide, elle s’évade cette fois-ci à vélo pour de longs périples. Elle s’étonne d’arriver en haut des cols, première femme et troisième ou quatrième du groupe des hommes qui eux sont surpris de la voir là avec un vélo moins performants que le leur. Quelle résistance ? Elle viendra, toujours à vélo, suivre des cours à l’Université du Temps Libre à Pau où nous nous rencontrions encore. Toujours en pleine forme !

Les souvenirs affluent, les anecdotes se bousculent. J’abrège.

Aujourd’hui, vous ses enfants, soyez fier de Marie, fidèle à ses valeurs de jeunesse. Sachez bien, la digne et courageuse femme qu'elle fut. Nous l'aimions, nous ne l’oublierons pas.

         

Bernard Pédeboscq Buros 9 mai 2019.

 

SKI DE RANDONNEE. CIRQUE D ANEOU

SKI DE RANDONNEE. CIRQUE D ANEOU

LUKLA. NEPAL 1998

LUKLA. NEPAL 1998

PIERRE ET MARIE

PIERRE ET MARIE

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
SOMMET DU VENTOUX

SOMMET DU VENTOUX

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
VOIE NORMALE DU VIGNEMALE

VOIE NORMALE DU VIGNEMALE

SON ECOLE DE BUROS

SON ECOLE DE BUROS

MARIE AU NEPAL

MARIE AU NEPAL

MARIE ET PAULE. ALGERIE. 1977.

MARIE ET PAULE. ALGERIE. 1977.

Message à l’attention de Madame la Directrice 

et de tout le Personnel de Era Cazo.

 

Mesdames, Messieurs. 

 

Cette année 2018 a été marquée pour nous par la fracture du col du fémur de Madame Marie Capdessus, ma maman C’était sa 6ème fracture des membres inférieurs mais celle là semblait être la plus sérieuse, la plus dangereuse de toutes.  

 

Hospitalisée à Saint Gaudens, elle a été opérée et réparée. Elle est rapidement revenue à Era Cazo et je la préférais dans ce lieu plutôt que n’importe où ailleurs. Le mois d’août a été bien difficile pour elle. La vie semblait vouloir hésiter à se relancer dans ce petit corps abimé et usé par la maladie. Les premières journées et nuits se sont ainsi succédé sans amélioration notable ou rapide.

 

Et puis, lentement, petit à petit, grâce au professionnalisme de tous et de toutes, grâce aux soins attentifs et adaptés, grâce à la bienveillance générale, grâce à tout le matériel mis à sa disposition, grâce à vos voix et vos gestes toujours doux, aidants, stimulants, ma maman a repris le goût de la vie, a repris le dessus sur le sommeil, la nuit, le noir…

 

J‘ai douté, j ‘ai eu peur pendant tout ce mois d’août et vous m’avez, toutes, aidé, encouragé, écouté. Je savais qu’au fond du corps endommagé de Marie, il restait une énergie forte, cette énergie qui lui a permis de vivre et de surmonter toutes les catastrophes traversées au fil des années de sa vie. Mais il fallait lui donner les moyens et l’envie de remonter à la surface.

 

Elle a ainsi commencé dans son lit par tourner les yeux, puis la tête, puis à faire des gestes puis à manger (presque normalement), puis à descendre pour le repas de midi puis à rester toute la journée en bas, avec le reste de la famille  de Era Cazo... 

 

Cette évolution, majeure et capitale, si lente et si rapide à la fois, c’est bien à vous tous, personnels de Era Cazo que nous la devons.

 

Nous n’oublierons jamais tout ce que vous avez tenté, fait et réussi pour Marie, ma maman. Je vous remercie pour cela de tout coeur.

 

 De la part de toute les familles Capdessus et Darthos, je vous souhaite un très joyeux Noel et de Joyeuses Fêtes. 

 

Luchon le 12 décembre 2018

Serge Capdessus  

SKI DE RANDONNEE

SKI DE RANDONNEE

TREKKING DANS LE SUD DU MAROC

TREKKING DANS LE SUD DU MAROC

EGLISE DE BUROS

EGLISE DE BUROS

MARIE AU NEPAL

MARIE AU NEPAL

MARIE AU NEPAL

MARIE AU NEPAL

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
COL DE L ISERAN 2770 M

COL DE L ISERAN 2770 M

SUD DE L ATLAS MAROCAIN

SUD DE L ATLAS MAROCAIN

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
COL DE MARIE BLANQUE

COL DE MARIE BLANQUE

ETE 1970 BIARRITZ

ETE 1970 BIARRITZ

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.

 

TEXTE DE CEDRIC LAFFITTE

LU PENDANT LES OBSÈQUES DE MARIE

 

Nommée très jeune à Buros avec son mari, elle y a enseigné plus de 35 ans et s’est investie sans compter pour son école.    

Nous n’oublierons pas la maîtresse organisatrice des classes de neige, des classes de mer, les voyages de fin d’année, le petit journal de l’école édité et fabriqué par les élèves  et distribué dans le village, mais également la création de la cantine scolaire. 

Premier engagement de citoyen pour ses élèves, elle a confié la gestion de la coopérative scolaire  aux plus grands des cours moyens,  sous sa responsabilité bien entendu. 

Le sport avait aussi toute sa place à l’école. Ainsi, continuant l’œuvre de son mari décédé à 39 ans, le handball était très régulièrement pratiqué lors des récréations sur le terrain réservé à cet effet.   

Dans le cadre des activités de l’USEP, les sorties à vélo pour les plus grands  d’entre nous étaient appréciées.

Lors de son départ à la retraite une réception empreinte d’émotion a eu lieu au Foyer Rural où Madame Capdessus a été décorée de l’ordre des palmes académiques par Monsieur l’Inspecteur. C’était un honneur, une reconnaissance du dévouement et de son engagement pour l’école. 

 Madame était parfois exigeante, mais toujours juste et droite et elle aura marqué des générations d’enfants de notre village, en leur insufflant le goût du travail, de l’effort et du respect.

Les plus anciens de ses élèves ont 70 ans aujourd’hui, les plus jeunes en ont 40. 

Elle laisse parmi nous le souvenir d’une enseignante respectée de tous, aimant avec passion son métier.

Serge nous disait ces derniers jours combien sa maman a été heureuse à Buros. Elle y a vécu 13 années de bonheur avec son époux parti beaucoup trop jeune.

Mais la vie ne s’est pas arrêtée pour elle, elle a poursuivi avec le même élan, avec le même enthousiasme, avec la même détermination,  la mission qu’ils s’étaient donnée tous les 2». 

Madame, au nom de vos anciens élèves, au nom des parents qui vous ont fait confiance, nous voulons vous témoigner notre reconnaissance.

Nous vous saluons respectueusement et nous vous disons merci.

 

Au revoir Madame Capdessus

COL MARIE BLANQUE PYRENEES ATLANTIQUES FETE DES MERES 2006

COL MARIE BLANQUE PYRENEES ATLANTIQUES FETE DES MERES 2006

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
NEOUVIELLE 1990

NEOUVIELLE 1990

MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
MADAME MARIE CAPDESSUS. BUROS. DE 1933 A 2019. PAGE 2.
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Serge 3364 sur le portail Overblog

Commenter cet article