Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Textes et photos de Serge Capdessus

Du vélo, de la randonnée et de la montagne.

BAGNERES DE LUCHON LA VILLE AUX 46 COLS !

BAGNERES DE LUCHON LA VILLE AUX 46 COLS !
BAGNERES DE LUCHON LA VILLE AUX 46 COLS !
COL DE SIMOURERE

COL DE SIMOURERE

Luchon est une magnifique ville de montagne, appelée la "Reine des Pyrénées", idéalement située pour tous les cyclistes et à plus forte raison pour tous les chasseurs de cols. Du centre de la ville, on peut ainsi gravir en une journée de joies, d'efforts et d'émotions, un grand nombre de cols, routiers, muletiers, montagnards, alpins… il y en a vraiment pour toutes les roues. Je vous propose donc un tour d'horizon complet de cette belle région, accessible par une route nationale, une ligne de chemin de fer et pourvue de très nombreux gites, campings et hôtels. J'ai moi même effectué la totalité des ascensions décrites ci dessous, j'ai gravi  par exemple 44 fois le col du Portillon, et je vous invite donc à venir dans cette cité merveilleuse qui saura de pas vous décevoir. Tous les circuits détaillés ci-dessous sont réalisables chacun dans la journée.

LE GRAND PEYRESOURDE ET SES SATELLITES. JOURNEE A 6 COLS.

De Luchon, prendre la D618 goudronnée, monter jusqu'au village de Garein et gravir en quelques minutes avec un peu de poussage aimable le PAS DE PEYRE. Revenir à la D618 et atteindre le COL DE PEYRESOURDE 1568 mètres après un bel effort de kilomètres. Quelques mètres après le col, prendre à droite une piste roulante qui mène en une vingtaine de minutes au PAS DE MATAS 1630 mètres.  De ce Pas, prendre alors directement les vastes pâturages à l'Est qui après un poussage en montée, de difficulté moyenne, vous mène sur la crête et à la PORTE DE LIS . Suivre ensuite aisément la crête Sud qui ramène assez rapidement au col de Peyresourde. Reprendre alors la D618, côté Luchon, et dans le deuxième lacet de cette route, suivre une piste pastorale puis des sentiers qui mènent au prix d'un poussage facile au PASSAGE DE LA CROIX 1605 mètres. Ensuite, soit vous revenez sur vos pas soit vous traversez et par une descente raide les pentes sud jusqu'à Gouaux. Rejoindre la D618,  passer au Pas de l'Escalère (non répertorié) et descendre jusqu'à Cazarilh Laspenes, petit village perché. De là, vers 970 mètres d'altitude, prendre un magnifique sentier à pousser et à rouler qui mène au superbe COL DES PRADETS 1157 mètres.  Traverser le col et descendre directement sur Luchon par un sentier raide et très bien marqué. 

LE PORT DE BALES ET  SES VOISINS. 7 cols.

De Luchon, prendre la D618 goudronnée, puis la D51 remonter toute la vallée d'Oueil. Un peu plus haut que Bourg d'Oueil dans un virage de la route prendre une piste signalée et montée au prix d'un poussage assez pénible au PORT DE COURT 1680 Mètres. Traverser ce dernier et rejoindre la route principale au prix d'un poussage aisé et presque horizontal. Monter sur cette route jusqu'à ce vous trouviez une large piste pastorale sur votre gauche. En quelques kilomètres très roulants vous arrivez au PORT DE PIERREFITTE 1857 mètres. Du Port, au prix d'un poussage raide et exigeant sur des sentes pastorales atteindre la FOURCHE DE FOUSSERETTE 1995 mètres.  Revenir au Port et à la route goudronnée et atteindre le PORT DE BALES 1755 mètres. Prendre alors une piste large et roulante qui file plein Est. Aller jusqu'à son terminus et remonter les pâturages qui vous font face en suivant des balises orange d'un GR. Le début est rude puis la pente s'adoucit un peu. Vous atteignez le sommet de l'ANTENAC 1990 mètres. Sur le vélo filer alors plein sud sur la crête en suivant des traces qui se transforment peu à peu en sentier puis en piste roulante. Parcours de crête magnifique qui permet de traverser le PASSAGE DES AGNERES 1952 mètres et la PASSADE DE CONQUES 1905 mètres. La piste est de plus en plus facile, vous traversez le COURET 1705 mètres et retrouvez le goudron au village de Saint Paul d'Oueil.

LE COL DU PORTILLON ET SES COPAINS. 9 COLS.

Quitter Luchon de bon matin pour monter en 10 km raides et ombragés au COL DU PORTILLON 1290 mètres. Derrière le panneau du col, prendre ensuite coté espagnol une piste forestière presque horizontale. Au bout de quelques kilomètres, franchir une barrière canadienne et peu après trouver sur votre gauche une ancienne piste de coupe. Passer à coté de ruches et pousser directement en forêt jusqu'au COL DE SIMOURERE marqué par une borne frontière. Traverser le col en descendant par des pentes faciles hors sentier au COL ERA CLOTTA. Poursuivre la descente pour trouver une piste forestière qui descend jusqu'à la route goudronnée. Remonter au col du Portillon. Basculer cote espagnol et prendre très vite sur la droite une route forestière qui vous mène au CORET ARTIGUETA et après un magnifique parcours roulant au COL DE BAREGES 1749 mètres. Vues très étendues sur les 3000 de Luchon et de la Maladetta. Prendre alors la crête herbeuse Est au dessus du col. Un poussage aisé vous mène au fil de la crête que vous parcourez sans grandes difficultés: PASSADE ERA TRONA 2043 mètres, PASSAGE D'ARES 2115 mètres, PASSAGE D'AROU 2109 mètres, PAS DE VILAMOS 2049 mètres. Descendre alors directement au sentier venant du Pas de la Mounjoye et qui vous ramène rapidement a la piste de Campsaure puis au Chemin Louise et enfin à la route goudronnée descendant à LUCHON.

LA GRANDE CRETE DE LA CIGALERE. 9 COLS.

Magnifique parcours de crête qui demande de bonnes conditions météorologiques. A Luchon 620 mètres, rouler jusqu'à Montauban de Luchon, prendre la piste de Herran. Des la sortie de la foret, monter à la cabane des Hours et quitter alors la piste forestière. Une longue période de poussage sur sentiers commence. Atteindre d'abord le COL DE PANECH 1782 mètres  juste après une ligne électrique à Très Haute Tension. Suivre alors le fil de la crête qui vous fait face. Le premier ressaut est un peu raide à franchir par un petit portage.  Arriver au COL ENDOLETA 1914  mètres. Rester sur la crête en suivant des petits sentiers qui courent dans les pentes recouvertes de rhododendrons. Atteindre ainsi le COL DE LA MONTAGNETTE 1970  mètres  puis rapidement le COL DE HOUNT HEREDE 1903 mètres.  De ce col, large et très marqué, monter fortement sur le fil de la crête pour atteindre le COL DE BIDUR 2000 mètres.  Suit ensuite un long poussage dans des pâturages, parsemé de quelques rochers pour contourner le Sommet de Prat Pardin et atteindre le COL DE POUNE 1904 mètres. Ce dernier parcours est à réaliser dans un terrain ou le poussage est rendu pénible par l'absence de sentier continu. Les grosses difficultés sont alors terminées. Traverser rapidement les trois courets qui font face. Voici d'abord le COL DE POLNEY 1915 mètres puis la PASSADE DES TRES CORETS 1912 mètres et enfin le COL DE LA PALE DU CAILLOU DEL LOUP 1936  mètres.  Le sentier est maintenant net et régulier et on arrive rapidement au Plan de Montmajou ou l'on trouve une piste magnifique, roulante et agréable qui ramène au village d'Artigues. Un peu de goudron supplémentaire et revoilà LUCHON. 

LE GRAND TOUR DES MONTAGNES DE LUCHON 15 COLS.

De Luchon monter au Col du Portillon en 10 kilometres de belle montée sur goufdron. Plonger aussitôt sur le versant Espagnol, atteidre Bossost et continuer à descendre jusquà la fotntee francaise piis quiiter la route internationale pour monter au village de Melles. Les choses sérieuses commencent avec une superbe mais exigeante remontée sur route puis piste jusqu'au COL D'ARTIGAUX 1382 mètres. Col sauvage et isolé. Suivre la piste roulante large et sans surprise. Traverser le COL D'ARTIGASCOU 1345 mètres et toujours sur la même piste atteindre le goudron a la station de ski du Mourtis. Un effort supplémentaire et arriver au COL DE LAGUES 1405 mètres, pas très beau. Plonger dans la descente et atteindre rapidement le fameux COL DE MENTE 1349 mètres. Bar et gite à proximité. Prendre alors la D44 pour une descente vertigineuse. Traverser à grande allure le COL DE LA CLIN 1246 mètres et poursuivre la descente jusqu'au pont sur le Ger. Une courte remontée vous mène d'abord au COURET, petit hameau accueillant et poursuivre par la route. Le goudron vous mène sans erreur possible au PORTILLON. Il faut alors prendre  des pistes boueuses dans la foret pour atteindre après un poussage sportif  au COL DE LA BENE . PREndre alors plein nord une piste roulante et ombragée. Traverser le COL DES GRANGES D'ASTAU  et atteindre en descendant le fameux COL DU PORTET D'ASPET. Longue descente impressionnante et très roulante pendant une dizaine de kilomètres Avant le village de Sengouagnet remonter par le CD . Franchir d'abord le COL DE BURET , traverser le village de poursuivre la remontée traverser le COL DE BECH ET atteindre le COL DES ARES. Descendre coté ouest sur la CD . Arrivé à vous pouvez aller chercher ennaun petit aller retour au PAS DU BOUCHET. Revenir à la CD et rentrer à Luchon après une vingtaine de kilomètres de goudron, en montée régulière. 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Serge 3364 sur le portail Overblog

Commenter cet article